Hamelin dans Aila et la Magie des Fées

Extrait du tome 1, Aila et la Magie des Fées, saga de #fantasy écrite par Catherine Boullery et publiée chez UPblisher.

Hamelin, le mage, éprouva plus de difficultés pour s’habituer à donner des cours à une enfant qui demeurait silencieuse pendant l’apprentissage de la lecture. Cependant, quand elle levait ses grands yeux, aussi noirs que ceux de sa mère, où brillait cette immense lueur d’intelligence, il savait que son mutisme ne l’empêchait pas de comprendre. Alors, il continuait ses leçons comme si de rien n’était. Il vérifiait de temps à autre ce que signifiait son regard avant de poursuivre ou de recommencer. Elle apprit très vite à écrire et à calculer. Il lui donna des livres à lire pour une semaine qu’elle lui rapportait le lendemain ou le surlendemain. S’il fut plus que surpris de sa rapidité à déchiffrer et à acquérir tout concept, il en accepta l’idée et lui offrit son enseignement avec enthousiasme. Lui, que les enfants agaçaient passablement avec leurs intarissables bavardages et leur aptitude prononcée à ouvrir la bouche pour brasser de l’air, se trouvait plus qu’heureux de cette petite fille qui se taisait… Il décida de partager tout son savoir et entreprit de lui inculquer ses connaissances sur les plantes, l’anatomie, les langues des différents pays voisins, l’histoire, les sciences, les lois et tant d’autres notions et expériences qui le passionnaient. Impassible, elle le suivit dans les dédales de son érudition, même, lorsqu’emporté par un sujet, il sautait du coq à l’âne.

4e-couverture-tome-1-fantasy-Aila-et-la-Magie-des-Fees-Catherine-Boullery-UPblisher

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s