Une série de six commentaires sur la saga d’Aila

Depuis Amazon, ces six avis (5*) proviennent d’une seule personne, de quoi mesurer l’évolution d’un lecteur passionné :

Aila et la Magie des Fées :

« La création d’un univers fascinant »

Quel plaisir de découvrir un univers aussi riche en légendes, rebondissements et détails ! Tout s’agence du début à la fin avec une finesse et une dextérité impressionnantes ! Ce roman se laisse lire sans mal ! À mettre entre toutes les mains, il ravira aussi bien les plus jeunes que les plus âgés ! Merci à Catherine Boullery pour toute cette inventivité et cette imagination qui m’ont ravie du début à la fin !

La Tribu Libre :

« La Tribu Libre »

Ce récit en Pays hagan a su réveiller en moi les tambours du rythme des esprits de la Terre et me faire vibrer en résonance avec eux. Attention lecteurs, si vous plongez dans ce deuxième volet de la prodigieuse saga d’Aila, préparez vous à en ressortir transfiguré. De par les rites chamans et les traditions haganes, ce tome m’a offert un plaisir véritable, se laissant dévorer en quelques jours seulement tellement je ne pouvais m’en détacher ! Merci encore Catherine Boullery, pour ces aventures toujours plus exaltantes !

L’Oracle de Tennesse :

« Un troisième tome fantastique »

La découverte de ce tome m’a, une nouvelle fois, plongée dans un univers aussi magique que sombre par moment. J’ai adoré découvrir les nouveaux personnages introduits avec finesse et suivre l’évolution de ceux que je connaissais déjà ! Comment est-il possible d’imaginer tout cela et de nous offrir un univers si détaillé et envoûtant ?
Vivement la suite !

La Dame Blanche :

« Un tome 4 magnifique »

Une première partie de la saga qui s’achève… et pourtant ! J’ai adoré tous ces rebondissements imprévisibles, ces découvertes qui liaient enfin les morceaux disséminés aux quatre coins de ces quatre premiers romans ! Merci pour ces heures de lectures où j’ai frémi, ri, pleuré, soupiré, exulté avec chacun de ces personnages !
Je suis certaine que la suite sera tout aussi palpitante !

La Porte des Temps :

« Une porte mystérieuse… »

Ce premier tome de la seconde partie de la saga d’Aila m’a ravie, aussi bien par la complexité des liens qui unissent les différents personnages que l’auteure enrichit à chaque ligne, que par cette présence que l’on sent planer sur Aila et sa communauté, sans pour autant pouvoir l’identifier.
Une belle preuve de la dextérité remarquable de Catherine Boullery !

Une Vie, voire Deux :

« Une Vie, voire Deux… »

Un tome quelque peu surprenant, puisque l’on ne peut s’empêcher de chercher les parallèles et les liens qui unissent les différentes parties de l’univers créé par Catherine Boullery et un acte final qui nous laisse dans l’attente…

Vivement la suite, l’attente sera longue !

couvertures-1-6