Parution du tome 5 – La Porte des Temps

Après une longue année, la romancière Catherine Boullery vous offre la suite de la saga d’Aila, chez l’éditeur UPblisher. Ce cinquième tome entraîne le lecteur dans une direction totalement inattendue et avec de nouveaux héros qui rejoignent ceux que vous connaissez déjà.

Quatrième de couverture :

Plus de quinze ans se sont écoulés depuis les mémorables batailles de Wallanie et la disparition de la magie, quinze ans au cours desquels Aila a volontairement tourné le dos à son passé en se consacrant à sa famille.

Bien loin d’Avotour, la prêtresse Ozyrile œuvre dans le plus grand secret pour réveiller l’unique objet de sa convoitise : La Porte des Temps. Seule lui manque la clé qui l’ouvrira, mais, qu’importe, elle est prête à tout pour l’obtenir ! 

Déchirée par des désirs contradictoires, Aila abandonne son foyer. Est-ce manipulée par un être maléfique ou cet incompréhensible envol cache-t-il la renaissance de la combattante ?

Forcé par son fils et bientôt rejoint par de troublants compagnons, Pardon entame une étrange quête sur les traces d’Aila. Sur quel chemin irréversible vient-il de s’engager, pour le meilleur ou pour le pire ?

Plongez aux côtés d’Aila dans cet impitoyable voyage sans retour…

La Porte des Temps est disponible chez UPblisher et les principaux diffuseurs d’ebooks (bientôt en livre broché chez Amazon).

Un extrait du tome 5 :

— Papa, non ! J’ai une question à te poser.

— Je t’écoute.

Naaly déglutit.

— Te souviens-tu de la fois où j’ai dispersé des graminées dans la chemise de nuit de Rollande qui séchait dehors, alors que je connaissais son allergie ? Il a fait une réaction violente pendant son sommeil. Puis un traître est allé vendre la mèche à Bonneau sur mon rôle dans cette histoire.

— Je peux difficilement l’oublier. Ta mère et moi étions furieux contre toi.

— En rentrant à la maison, j’ai surpris une conversation entre vous deux et, en particulier, deux phrases.

Naaly inspira profondément. Elle avait gardé si longtemps son chagrin en elle qu’en parler exigeait un effort quasi insurmontable. Elle avait l’impression d’avouer un secret honteux ou une insupportable faiblesse…

— Laquelle ?

Le moment crucial arrivé, Naaly se lança :

— Maman disait : « Tu ne comprends rien. Entre Tristan et elle, je le choisis sans hésitation » et tu as répondu : « Pas moi… »

Son père resta sans voix ; le cœur de la jeune fille se glaça. Ainsi, elle ne s’était pas trompée, sa mère parlait bien d’elle. Pardon s’aperçut du trouble de Naaly.

La couverture :

couverture_5

Couverture de La Porte des Temps de Catherine Boullery, auteure de la saga de fantasy d’Aila, éditée par UPblisher

Publicités

Joanne Rowling vue par Catherine Boullery 

Joanne Rowling vue par Catherine Boullery

Écrivaine britannique née en 1965, cet auteur a développé un univers très personnel et imaginatif en créant un petit sorcier doté d’aptitudes exceptionnelles : Happy Potter. Il suffira de sept ouvrages, mais pas des moindres, pour refermer cette parenthèse originale ouverte dans le monde de la fantasy.

Catherine Boullery adore le monde des sorciers parallèle à celui des moldus (des gens comme nous quoi…), le vocabulaire « pottérien » parfois plein de poésie et cette histoire qui s’assombrit tome après tome quand, dans le même temps, l’ombre de Voldemort devient de plus en plus menaçante, les fils qui se renouent brillamment dans le dernier tome et offre une fin apaisée. Je savais bien qu’elle ne pouvait faire mourir son héros !