Amylis, la fée Esprit

Un ensemble de huit photos pour vous présenter les dernières fées encore en vie ; elles sont huit et sont représentées sous forme de papillon avec une description de leurs principales caractéristiques.

Amylis, la fée Esprit dans Aila et la Magie des Fées

Amylis, la fée Esprit dans Aila et la magie des fées

Amylis : Fée Esprit, elle possède un visage fin au teint clair autour duquel semblent flotter des boucles châtain foncé et des yeux si lumineux qu’ils pourraient presque vous aveugler. Elle représente la domination de l’esprit sur tout et peut d’un geste mental faire naître dans sa main une fleur qui se métamorphose en oiseau avant de s’envoler et de disparaître dans un nuage de paillettes étincelantes.

Lysaille, la fée Terre

Lysaille, la fée Terre dans Aila et la magie des fées

Lysaille, la fée Terre dans Aila et la magie des fées

Lysaille : Fée Terre, sa voix grave résonne comme un écho au cœur de la montagne. Dans l’iris de son œil, se dessinent les teintes des champs cultivés, rehaussées par une magnifique chevelure auburn. Elle est la terre nourricière, source de vie et de développement.

Oulys, la fée Sève

Oulys, la fée Sève dans Aila et la magie des fées

Oulys, la fée Sève dans Aila et la magie des fées

Oulys : Fée Sève, des mèches châtain aux reflets cuivrés mettent en valeur ses yeux d’un vert étincelant. D’un geste, elle développe un cocon de végétation, des branches d’abord, entrelacées, puis les feuilles, de la petite pousse au bouquet émeraude puis, dans un frémissement, des fleurs, délicates et parfumées.

Tétys, la fée Lumière

Tétys, la fée Lumière dans Aila et la magie des fées

Tétys, la fée Lumière dans Aila et la magie des fées

Tétys : Fée Lumière, c’est la plus petite de toutes les fées. Dans ses prunelles flamboyantes, brûle une énergie chaleureuse. Son pouvoir lui permet de créer le feu ou les éclairs, de retarder légèrement la nuit ou le jour, ou l’avancer, de réchauffer ce qui est froid ou refroidir ce qui est chaud.

Filys, la fée Onde

Filys, la fée Onde dans Aila et la magie des fées

Filys, la fée Onde dans Aila et la magie des fées

Filys : Fée Onde, des boucles blondes entourent ses yeux dont la couleur oscille comme la couleur des vagues selon la nature du temps. Elle contrôle chaque goutte d’eau à la surface de la Terre et en fait ce qu’elle veut, torrent ou geyser.

Errys, la fée Mère

Errys, la fée Mère dans Aila et la magie des fées

Errys, la fée Mère dans Aila et la magie des fées

Errys : Fée Mère, ses yeux aux reflets mouvants et mordorés sont remplis de douceur. Elle n’a qu’à apposer sa main pour apaiser les souffrances. Elle prend soin de tous mes enfants. Elle offre la vie et accompagne les siens de leur naissance à leur mort.

Blysse, la fée Vie

Blysse, fée d'Aila et la magie des fées

Blysse, fée d'Aila et la Magie des Fées

Blysse : Fée Vie, elle est l’esprit et la pensée de tout être vivant. Elle nourrit d’énergie chaque parcelle de chaque être pour les rendre plus forts. Elle est capable de faire renaître un univers dans une terre dévastée.

La biographie de la romancière

Catherine Boullery naît dans la banlieue parisienne (93) en octobre 63. Toute petite déjà, elle veut enseigner et, par vocation, s’engage dans cette voie, optant finalement pour la filière sciences physiques, après de nombreuses hésitations. Pendant ses études, elle profite de ses moments de liberté pour voyager : Autriche, Cap nord, Crète, Bali, Pérou – Bolivie – Argentine, Islande, Chine… et assouvir une de ses passions : la photo.

Professionnellement, Catherine débute sa carrière d’enseignante au lycée Claude Debussy de Saint-Germain-en-Laye, avec une première S dont, aujourd’hui encore, elle conserve un souvenir ému. Ensuite, elle passe au collège Jean-Jaurès à Poissy avant d’être en poste au lycée Évariste Galois de Sartrouville. Dans le même temps, elle se perfectionne en pédagogie, communication et s’investit pendant une année dans la formation pour jeunes adultes. Quand sa famille s’agrandit, elle recentre sa vie sur elle et ouvre de nouvelles perspectives, comme celle de créer des histoires qu’elle raconte à ses enfants ou simplement à elle-même. Elle ne songe même pas qu’elle pourrait écrire, son temps est consacré à d’autres bonheurs…

En 2008, ses trois enfants ont grandi et sa vie lui laisse un peu de liberté. En discutant avec une amie, elle lui explique la nouvelle idée d’histoire qui a germé dans sa tête. Cette dernière s’enthousiasme et s’exclame : « Mais pourquoi tu ne l’écris pas ? Ce serait super ! »

Catherine profite donc des vacances d’hiver pour se lancer, comme ça, juste pour voir et elle s’amuse, non, mieux, elle se régale avec la magie des fées ! C’est le début d’une longue histoire avec des fées, et une héroïne qui n’a pas froid aux yeux, un royaume, une famille royale, un petit comté d’où tout est parti avec la garde rapprochée… Même une version anglaise est disponible. Even an English version of the fantasy novel is available.

Communicative dans sa nouvelle passion, Catherine partage ses premiers chapitres avec une collègue, aucunement adepte de fantasy, mais très intéressée de participer à cette aventure, autant pour sa réalisation que pour son contenu. Cette complicité extraordinaire ne se démentira jamais au cours des neuf mois qui suivront et qui suffiront à achever la première partie de la saga d’Aila.